Éloge de la marche et du podomètre

Évoquer l’activité physique à longtemps fait penser au sport ou à la gymnastique en salle. Faute de temps, de moyens financiers ou de motivation, beaucoup renoncent. Aujourd’hui, on sait que la marche suffit à assurer une activité physique bénéfique.

De quelle marche parle-t-on ?

Il ne s’agit pas de flâner devant des vitrines mais de faire une marche rapide au moins 30 minutes par jour. Cette activité physique (AP) peut être fractionnée en 2 ou 3 fois, mais ne doit pas durer moins de 10 minutes.

Le minimum à pratiquer est de 10 000 pas par jour. Comme il est parfois difficile d’apprécier le nombre de pas que l’on a faits, le mieux est de vous acheter un podomètre.

Les Français marchent-ils assez ?

Une enquête effectuée en 2016 montre que la moyenne de pas effectués n’est que de 7890 par jour. Les femmes font 800 pas de moins que les hommes. Ces chiffres sont plus bas le week-end ( 7630 ) qu’en semaine ( 8025 ), alors que pourtant les gens ont plus de temps…

Certes le podomètre n’apprécie pas l’intensité de l’effort, pour l’augmenter, intercalez 5 minutes d’effort intense avec une marche plus rapide, ce qui améliore le métabolisme de l’organisme pour plusieurs jours.

La marche est bénéfique

Les effets positifs sont ceux de l’AP, mais de récents travaux montrent que cette activité permet de développer certaines zones du cerveau avec une amélioration de la mémoire et une diminution du risque survenue de la maladie d’Alzheimer. Chez les diabétiques, 15 minutes de marche après chaque repas contribuent à faire baisser la glycémie et à mieux équilibrer leur maladie

Sur votre lieu de travail, prenez 15 minutes après le déjeuner pour aller faire un tour à pied.



À la une